Anténor Firmin : De l’égalité des races humaines

Au courant littéraire esclavagiste du 18è siècle, succéda celui raciste du 19è. En réponse, les esclaves firent Haïti et leurs théoriciens défendirent par les livres la race noire. C'est dans cette continuité que trois hommes haïtiens se sont levés pour combattre les thèses racistes en cours : Hannibal Price, Louis-Joseph Janvier, Anténor Firmin. Ce dernier s'en prendra en 1885 au champion toutes catégories du racisme, Arthur de Gobineau, et à son Essai sur l'inégalité des races humaines (1855), dans ce livre au titre visionnaire : De l'égalité des races humaines, un incontournable des 100 classiques de la bibliothèque bicentenaire haïtienne. [...] De l'égalité des races humaines appartient au grand mouvement des idées anthropologiques, sociologiques, philosophiques, historiques, littéraires et morales de la fin du 19è siècle et restera actuelle tant que le racisme ne sera pas éradiqué de nos sociétés. [...] [éd. Mémoire d'Encrier, 2005]

L’Ancien et le Nouveau. La production du savoir dans l’Afrique d’aujourd’hui

Comment s'articulent en Afrique, dans le domaine du savoir et du savoir-faire, l'ancien et le nouveau ? que savions-nous hier, et que savons-nous aujourd'hui ? Quelle était hier, quelle est aujourd'hui la part du mythe dans ce que nous croyons savoir ? Et comment définir, dans chaque cas, le noyau dur des connaissances solides et universellement valables ? Quels droits et quels devoirs nous reconnaissons-nous en tant qu'êtres humains, en tant que femmes, en tant qu'enfants, en tant que peuples ou nations, et quelle conscience avons-nous aujourd'hui de ces droits et devoirs ? Quel est l'impact de ce qu'on appelle aujourd'hui la mondialisation sur l'évolution du savoir, du savoir-faire, et de cette conscience des droits et devoirs ? A ces questions, et à d'autres qui y sont liées, le présent ouvrage apporte quelques éléments de réponse. C'est le résultat d'un colloque tenu à Cotonou en octobre 2006 sur le thème : "Savoirs traditionnels et science moderne." Il est dédié à la mémoire de Georg Elwert, africaniste allemand disparu en 2005, dont les travaux sur le Bénin, l'Afrique et le Tiers-Monde restent une source d'inspiration pour beaucoup. [éd. Centre Africain des Hautes Etudes, 2009, Porto Novo]

Kwame Nkrumah : L’Afrique doit s’unir

Kwame Nkrumah, ancien président de la République du Ghana, mort en 1972, expose dans cet ouvrage les problèmes qui se posent encore aujourd'hui à l'Afrique indépendante. Dans ce livre, il dresse un bilan du passé et propose des plans d'avenir pour l'édification et le développement d'une Afrique moderne, capable de jouer pleinement son rôle dans le concert des nations. Kwame Nkrumah n'a cessé de lancer des appels à l'unité africaine. On verra dans ces pages l'importance qu'il attachait à une telle unification, seule voie permettant, selon lui, d'assurer un véritable développement de l'Afrique, dans l'intérêt de tous les peuples qui la composent. [Col. "Le Panafricanisme", éd. Présence Africaine, mai 2009, 9€]

L’ « Impôt CFA », ou l’escroquerie du « Compte d’Opérations »

Aujourd’hui, chaque fois que les PAZF réalisent une recette d’exportation en devises, toutes ces devises sont confisquées par le Trésor Public Français, qui inscrit en contrepartie sur un « Compte d’Opérations », tenu dans ses propres livres, un montant d’€uros pour 50% de la contrevaleur de ces recettes d’exportation au crédit du pays pourvoyeur des devises. [...]

Les veines ouvertes de l’Amérique Latine

Au cinquième Sommet des Amériques, qui s’est tenu du 17 au 19 avril 2009 à Port d’Espagne (Trinidad & Tobago), Hugo Chavez a offert à Barack Obama l’ouvrage d’Eduardo Galeano intitulé « Les veines ouvertes de l’Amérique Latine ». C’est l’occasion de redécouvrir ce texte majeur publié en 1971, afin de prendre toute la mesure du geste symbolique ainsi effectué par le président du Venezuela. On présente ci-après un fragment de l’introduction [...]

Similitudes socio-politiques entre Bambara et Egyptiens prédynastiques

De nombreux indices confortent désormais le fait que la civilisation de Kamê est une civilisation négro-africaine. En conséquence, la compréhension de l’histoire de Kamê ne devrait pas faire l’économie d’une connaissance approfondie de l’histoire des autres civilisations négro-africaines ; et vice versa. [...]

Soundjata, ou la controverse manden

L’histoire du Manden popularisée par Djibril Tamsir Niane ne serait pas exacte ; Soundjata Kéita n’étant pas le héros que l’on prétend, et surtout Soumahoro Kanté n’ayant pas été un autocrate sanguinaire comme on le raconte. [...]

Le baqt fut-il un traité négrier entre Egypte musulmane et Nubie chrétienne ?

Dans l’historiographie de la traite négrière, une convention qui aurait été signée en 652 entre l’Egypte musulmane et la Nubie chrétienne est communément réputée avoir institutionnalisé le commerce de captifs noirs en Afrique orientale ; assurant par là son expansion rapide. Cette thèse, encore reprise tout récemment par Malek Chebel (L’esclavage enterre d’islam, [...]

Journal de bord d’un négrier

Le « Journal de bord d’un négrier » est un texte publié par Bernard PLASSE. C’est le journal de bord de son aïeul, Jean-Pierre PLASSE[1], qui fut « subrécargue » sur un bateau négrier au nom de l’Espérance ; c’est-à-dire qu’il était le représentant légal de l’armateur à bord, ayant mission de « [...]

Aux fondements de la linguistique historique africaine

Voici un extrait de l’argument du livre de Cheikh Anta Diop intitulé Parenté génétique de l’égyptien pharaonique et des langues négro-africaines. Où l’auteur explique l’immense potentiel heuristique de la comparaison des langues africaines avec l’égyptien ancien, dont son ouvrage constitue la première tentative d’exploitation scientifique d’une telle envergure ; avec des résultats particulièrement importants pour l’histoire des sciences en Afrique Noire, notamment par les Africains eux-mêmes. [...]

Des Grands Lacs au Fayoum, l’Odyssée des pêcheurs

Si les auteurs de la civilisation pharaonique apparaissent dès le début comme des agriculteurs, il n’en demeure pas moins qu’ils ont gardé les traces de ce qu’ils ont été avant et pendant l’époque prédynastique (-4000 à -3200), c’est-à-dire des pêcheurs. [...]

Ressusciter le Dieu des Nègres

Cet ouvrage des éditions Menaibuc est particulièrement intéressant sur la manière dont nous pourrions réhabiliter concrètement l’expérience religieuse millénaire africaine, en vue de répondre le plus efficacement possible aux besoins africains contemporains en matière de spiritualité. Outre l’exergue, il y a un superbe texte de l’auteur publié sur Togocity.com qui présente le fond de son propos. [...]

Idées de réformes afrocentriques pour la Côte d’Ivoire

La crise politique ivoirienne de ces dernières années constate l’épuisement du paradigme colonialocratique, avec ses supercheries civilisatrices et développementalistes. Elle comporte aussi l’opportunité d’une ère proprement démocratique, qui pourrait être celle de l’instauration d’une société politique afrocentrique ; même si concrètement les choses telles qu’elles se font n’en prennent pas le chemin. Saisir cette opportunité (outre d’en avoir une claire conscience), c’est s’emparer de l’idée d’indépendance politique pour l’inscrire réellement dans les faits en s’appuyant principalement sur les traditions démocratiques négro-africaines. [...]